Fenêtre en PVC pour la salle de bains ?

Comme toutes les pièces de vie de la maison, la salle de bain a besoin d’aération et d’une luminosité optimale. Pour cela, la pose d’une fenêtre est de mise. Il faut cependant bien choisir le type de fenêtre à installer de manière à bénéficier à la fois de la lumière naturelle tout en disposant d’un minimum d’intimité. Comme choix de matériaux, le PVC s’avère être une alternative économique. Voici les avantages et les inconvénients de ce type de fenêtre dans une salle de bain.

Pour une salle de bain : les avantages d’investir dans une fenêtre en PVC

Fenêtre en PVC pour la salle de bains ?

Les fenêtres en PVC procurent bien des avantages. Dans un premier temps, elles disposent d’une bonne isolation phonique et thermique. Dans une habitation ancienne, elles sont capables de réduire considérablement la consommation de chauffage tout en optimisant l’isolation acoustique. Ainsi, elles éviteront les éventuels courants d’air et les sensations de froid dans la salle de bain. Dans un second temps, le PVC constitue aussi un matériau durable et facile d’entretien. Ce type de fenêtre peut non seulement durer entre 40 et 60 ans en moyenne. Mais en plus, grâce à la composition du PVC, celui-ci ne se dégrade ni ne se salit ce qui simplifie le nettoyage de la structure. Il suffira d’un coup d’éponge pour décoller les poussières. Sans oublier que les châssis en PVC résistent parfaitement aux rayons UV et aux fortes intempéries. Ils n’ont pas tendances à se rouiller ni à se décolorer avec le temps.

Côté design, vous aurez la possibilité de personnaliser la déco de votre salle de bain. Et pour cause, les fenêtres en PVC existent dans de nombreux coloris et peuvent aisément s’harmoniser avec tous les styles d’intérieur. Vous pouvez assortir les couleurs pour rehausser l’élégance de votre espace de détente. Ceci dit, si la pièce est étroite et peu éclairée, le mieux serait d’opter pour une teinte claire comme le blanc, le gris ou le bleu.

Les inconvénients d’une fenêtre en PVC

Comme principal inconvénient, on peut citer le fait que le PVC ne soit pas un matériau naturel puisqu’il se compose majoritairement d’éléments en plastique. Aussi, il ne convient pas aux fenêtres de grandes dimensions. Par conséquent, il n’est pas très recommandé pour la réalisation de baie vitrée, pensez plutôt à des châssis en aluminium. En outre, les modèles d’entrée de gamme affichent un niveau de qualité moindre alors, veillez à bien contrôler la qualité de la menuiserie en PVC lors de l’achat. Faites également attention en cas d’incendie, car les éléments de composition de ce type de matériau peuvent être toxiques. Et comparé au bois ou à l’aluminium, le PVC propose une gamme de couleurs relativement restreinte. Mais encore, il est beaucoup moins noble que le bois. Enfin, il s’avère que la plupart des normes de lotissement et de copropriété déconseillent la pose de fenêtre en PVC pour des raisons esthétiques.

Pour ce qui est de la pose des fenêtres en PVC, il faut des compétences spécifiques et de la minutie. À défaut, il est préférable de faire appel à des installateurs professionnels qui réaliseront les travaux selon les règles de l’art. En effet, ce type d’installation requiert le respect de certaines règles d’étanchéité et de sécurité. Sans parler des différentes méthodes de pose d’une fenêtre notamment celle en rénovation, en feuillure, en tunnel et celle en applique. Néanmoins, on vous préconise la pose en rénovation est à la fois la plus simple et la plus rapide à réaliser. En tout cas, notez qu’une pose réussie permet de réaliser de belles économies d’énergie sur le long terme ce qui aura pour effet de compenser le coût de l’installation.