Quel type de menuiseries privilégier pour une maison passive ?

La maison passive est définie comme un bâtiment qui consomme d’énergie autant qu’il en produit. Un certain nombre de critères sont à suivre pour avoir une maison dite passive. En l’occurrence le bon choix des menuiseries qui contribuent à cette limitation de consommation d’énergie. Voyons alors quel type de menuiserie il faut privilégier pour avoir une maison passive.

Des matériaux isolants pour le châssis

Quel type de menuiseries privilégier pour une maison passive ?

Le point de la menuiserie est particulièrement traité par la RT 2012 pour la simple raison que c’est souvent au niveau de ces éléments du bâtiment qu’il y a souvent de pont thermique. En d’autres termes, les menuiseries doivent être assez performantes en termes d’isolation pour ne pas accentuer la perdition de chaleur. En effet, la perdition de chaleur contribue à augmenter le besoin en chauffage et fait grimper ainsi la facture de l’électricité.

Les matériaux par excellence sont alors le bois et le PVC. Le bois et le PVC n’étant pas des conducteurs de chaleurs, le risque de pont thermique est radié. Techniquement, ces deux matériaux témoignent d’une valeur Uf (ou Uc en français) optimale.

Toutefois, le châssis en aluminium peut être utilisé à condition qu’un rupteur de pont thermique soit intégré au profilé. Aussi, les châssis de fenêtre hybride (aluminium-bois ou aluminium-PVC) vous permettent d’avoir à la fois la finesse de l’aluminium à l’extérieur et la performance thermique du bois et du PVC.

Des vitrages de qualité pour les menuiseries

Outre l’ossature des menuiseries, les vitrages sont aussi à choisir avec soin. En effet, un bon vitrage doit laisser entrer la lumière du jour sans surchauffer la pièce. Ainsi, le simple vitrage n’est plus utilisé pour les menuiseries, car il ne permet pas de freiner la chaleur.

À la place, ce sont le double et le triple vitrage qui prennent le relais. Ces catégories de vitrages permettent d’avoir des menuiseries qui confèrent de la chaleur en été et qui confinent très bien la chaleur produite durant l’hiver. Pour apprécier l’isolation d’un vitrage, c’est la valeur Ug (ou Uv en français) que l’on compare.

De toute évidence, c’est le triple vitrage qui répond le plus aux exigences de la RT 2012. De plus, il offre le plus de confort. Ce qui peut vous orienter vers le double vitrage est bien le prix. Le triple vitrage est en effet assez onéreux, mais il en vaut la peine.